Quelle est ta relation au temps?



COMMENT PASSER DU MENTAL À LA PRÉSENCE



As-tu l'impression de laisser filer le temps? Es-tu en mode attente? Ou bien, es-tu du genre à courir comme une tête pas de poule. Oui, tu as bien lu. Celle qui vit dans le mental et pas dans son corps?

Parce qu’elle veut en faire le plus possible. Parce qu’il y a tant à faire. Parce que la to do list n’en fini jamais de s’allonger. Parce que les autres ne peuvent pas se passer d’elle. Parce que les autres ne le font pas aussi bien ou comme il faut. Parce que d’être dans le faire, contrairement à être, permet de combler des besoins, d’être reconnue, de répondre à des attentes qu’elle se crée elle-même et d’éviter de souffrir de manques du passé qu’elle continue de transporter dans le présent.


Si c’est toi, continue de lire. Sinon, continue de lire quand même parce que ce que tu vas lire peut changer ta vie. Ou pas. C’est à toi de décider.


Parce qu'il y a un peu plus d'un an, j'ai finalisé mon virage en décidant de vivre entièrement engagée et en complet accord avec ma sagesse intérieure. Parce que ça fait partie de ce qu'il y a de plus important pour moi, je te partage ici une collection de questions puissantes.


Ces questions je me les suis posées il y a fort longtemps et je me les reposes une fois de temps en temps. Juste pour être certaine de ma direction et procéder aux ajustements si nécessaire.


***

J’arrive tout juste d’une semaine de vacances en Arizona. Alex (mon compagnon de vie et mari) et moi on a tous les deux trouvé que le temps s’est écoulé leeeenteeeeement.

On a savouré chaque milliseconde qu’on avait. Qui nous étaient allouées devrais-je mentionner. Ces millisecondes qui sont à notre disposition et qu’on a choisi d’utiliser de cette manière pendant une semaine.


Ça faisait 3 ans qu’on ne s’était pas permis de vacances. On ne s’en est même pas rendu compte et on s’en fout dans l’fond. Parce que ça nous a satisfait de prendre le temps de vivre nos grandes transitions (mariage, changement d’emplois, naissance et déménagement).


C’est ainsi que j’ai choisi de gérer mon temps. Et on a fait ce choix ensemble ensuite.


Perso, je n'ai pas une minute à perdre à faire autre chose que ce qu'il y a d'essentiel pour moi. Et toi?

***







À QUOI TE SERT LE TEMPS?



Cherches-tu à être ailleurs que maintenant? Es-tu en train d'attendre le "bon" moment? Que ci ou ça arrive pour prendre telle ou telle décision?

Est-ce que tu trouves que le temps ne passe pas assez vite? Que tu en manques? Quelle que soit ta perception, ça reste une perception et elle peut donc changer. Oui, tu as le choix de changer ta perception. Le temps n’est pas vraiment linéaire anyways, mais ça c’est un autre sujet d’article.


Passes-tu plus de temps dans le futur (anxiété, peur, stress), dans le passé (culpabilité, honte, colère) ou bien dans le présent où autre chose que l’insatisfaction est possible? Dans ce présent où tu peux vivre libérée et juste être.


À quoi te sert le temps? Quel est le but du temps pour toi? Es-tu en train de faire exactement ce qui est bon pour toi? Et, ce qui est bon ou mieux pour toi l’est aussi pour les autres. Parce que quand on n’est pas bien, on transmet notre malaise à notre entourage à travers le regard, les gestes, les paroles… Et, au contraire, quand on est bien et qu’on fait exactement ce qu’il y a de mieux pour soi, on transmet la joie, le plaisir, l’amour… Tout notre entourage pâti ou bénéficie de notre état, quel qu’il soit. Que ce soit conscient ou inconscient.


Et si demain était inexistant?


Et s’il n’existait réellement que le présent. S'il n'y avait que maintenant.


Qu’est-ce qui serait différent pour toi?


Que ferais-tu?


Que veux-tu de tout coeur?




UNE INVITATION



En te posant ces questions chaque fois que tu souhaites être ailleurs, tu ouvres la porte à autre chose que le stress, la peur, la culpabilité. Tu invites la paix d’esprit, la joie et la liberté à prendre place dans ta vie.

Es-tu prêt-e à inviter le présent plus souvent dans ton monde? Es-tu fatigué-e d’être en mode résistance aux événements, aux réactions des autres, à ce que tu ressens?

Chaque fois que tu ressens cette résistance, même la moindre frustration, tu peux choisir d’habiter ton corps et sortir du mental pour accueillir ce qui est.


Pour toi, j'ai réuni ici des outils, plus spécifiquement des stratégies, un questionnaire de coaching et une méditation. Ce matériel te permet d’appliquer la présence dans ton quotidien et d’approfondir ta démarche pour connecter plus rapidement et avec authenticité.


D'ici là, je t’invite à choisir le présent maintenant. À entamer une pratique de méditation, tiens! À t’arrêter aussitôt que ta tête s’emballe et à choisir autre chose que la peur, la culpabilité ou la colère. On enseigne par l’exemple. Qu’est-ce que tu veux enseigner à tes enfants, à ton entourage, à toi-même?


Quelle place veux-tu donner à ta vérité intérieure? De quoi as-tu besoin pour te sentir aligné-e et enligné-e?


Finalement, je t’invite à te poser cette question que tu as sans doute entendue dans ton cours de philo au cégep. Et si ton temps était limité, où serais-tu en ce moment?


Peut-être que ça veut dire gérer une situation ancienne que tu transporte et qui te ralenti dans ton flow. Peut-être que ça veut dire continuer d’inspirer et d’expirer chaque fois que quelque chose ne se passe pas comme tu veux pour te donner l’espace nécessaire d’accueillir ce qui est et changer ta perception.


Maintenant, je t’invite à faire les choix nécessaires pour te sentir bien. Pour te sentir encore mieux. Pour voir ta joie irradier en toi et autour de toi.



Véronique

118 vues

© 2017-2020 Véronique Morissette